Content Types

Charles Fehrenbach, 29 avril 1914 - 9 janvier 2008

Charles Fehrenbach, auteur de l'ouvrage Des hommes des télescopes des étoiles nous a quittés le matin du 9 janvier 2008. À l'office funèbre au Temple protestant de Combas près de Nîmes où il résidait entouré de l'affection de son épouse Reine, étaient réunis autour de sa famille, plusieurs centaines d'amis, astronomes, membre de l'Académie des Science, membres de la Légion d'Honneur dont le défunt était Commandeur, anciens combatants ou simples anonymes venus rendre un dernier hommage au grand homme.

Michel Fehrenbach

Michel Fehrenbach est l'un des parrains de l'observatoire et le fils de Charles Fehrenbach.

Ingénieur géophysicien, il a passé de nombreuses années à étudier les aurores polaires tant dans les contrées boréales qu'australes

Bien qu'étant aujourd'hui en retraite, Michel Fehrenbach n'en garde pas moins la fibre astronomique.

Inauguration de l'observatoire

Le week-end du 18 et 19 octobre 2014 a été l'occasion d'inaugurer l'observatoire Charles Fehrenbach presque jour pour jour 100 ans et 6 mois après la naissance du célèbre astrophysicien. Le texte (ci-dessous) du panneau inaugural rappelant ce grand moment dans la salle de conférences de l'observatoire garde le souvenir des intervenants venus pour certains d'entre eux de très loin.

Cette inauguration a donné lieu à un rassemblement astronomique pour nombre de passionnés venus de toutes les régions de France mais aussi de Suisse et d’Algérie.

Histoire de l'observatoire

L'observatoire Charles Fehrenbach est la concrétisation du rêve de passionnés d'observations astronomiques qui, durant les années 1980 avaient découvert les caractéristiques exceptionnelles d'un site situé sur les hauteurs du village de Prisches et à une cinquantaine de kilomètres de villes de moyenne importance. Cette équipe de passionnés faisait alors partie du Club Uranie de Saint Saulve (59880) et observait en plein champ à moins d'un kilomètre de l'implantation de l'observatoire.

L'éclipse totale de Soleil du 20 mars 2015 des îles Feroes à Prisches : souvenirs des habitués de l'observatoire.

Depuis les îles Feroes

L'éclipse de Soleil du 20 mars 2015 était totale aux îles Feroes, archipel situé en plein Atlantique Nord entre l'Ecosse et l'Islande et constituait, avec l'achipel du Spitzberg, bien plus froid et bien moins accessible, le seul endroit où l'éclipse totale pouvait être observée depuis la terre ferme.

Nos partenaires

Ville de Prisches
La Municipalité de Prisches : notre partenaire de toujours